Page d'accueilA la UneCOP 21 : Les Etats-Unis et la Chine ratifient l’accord de Paris sur le climat

COP 21 : Les Etats-Unis et la Chine ratifient l’accord de Paris sur le climat

Barack Obama et Xi Jinping ont ratifié l'accord de Paris conclu lors de la COP 21 en décembre 2015.

Les Etats-Unis et la Chine ont annoncé ce samedi leur ratification de l’accord de Paris sur le climat, conclu en décembre 2015 lors de la COP21. Un grand pas vers la concrétisation de l’objectif de la COP21.

A l’occasion de la réunion du G20 à la ville de Hangzhou en Chine, le président américain Barack Obama et son homologue chinois Xi Jinping, leaders des deux pays les plus pollués de la planètes, ont remis conjointement le document qui officialise la ratification de l’accord au secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon. Ce texte adopté à la COP 21 fixe comme objectif ultime que l’augmentation de la température de la planète à la fin du 21ème siècle ne dépasse pas de plus de deux degrés son niveau à l’ère pré-industrielle.

Barack Obama est arrivé samedi à Hangzhou pour participer au sommet du G20, sa dernière visite officielle dans le pays en tant que président des Etats-Unis. Il a déclaré que la conférence de Paris sur le climat a été « le moment où nous avons décidé de sauver la planète« . L’accord de Paris, adopté en décembre 2015, a été officiellement signé à New York en avril dernier par 180 pays. Néanmoins, son application  reste tributaire de la ratification propre à chacun de ces Etats.

40% du CO2 émis par les Etats-Unis et la Chine

Pour que l’accord entre concrètement en vigueur en 2020, comme prévu, au moins 55 pays – qui représentent 55% des émissions mondiales responsables du réchauffement global – doivent procéder à sa ratification. Jusqu’à présent, seuls 24 pays ont entériné l’accord mais il s’agit pour leur grande majorité d’Etats insulaires qui ne produisent à eux tous que 1,08% des émissions mondiales de CO2.

Or, les Etats-Unis et la Chine sont responsables, à eux deux, de plus de 40% des émissions totales de dioxyde de carbone dans le monde. Le géant asiatique – qui produit encore plus de 70% de son énergie à partir du charbon – est à lui seul à l’origine de 24% des émissions mondiales de CO2. La Chine s’est engagée précisément à atteindre son pic d’émissions en 2030 et à relever la part des énergies renouvelables, dites « propres », à 20% du total. Les Etats-Unis, de leur côté, ont promis de réduire leurs émissions de CO2 de 28% en moins de dix ans. Cette double ratification permet de franchir une étape capitale dans la mise en oeuvre de l’objectif principal de la COP 21. Et d’inciter d’autres grands pays pollueurs à suivre l’exemple.

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Noter cet article: