HomeA la UneCarlsberg lance des produits d’hygiène à la bière

Carlsberg lance des produits d’hygiène à la bière

[quote]Boissons. La marque de bière danoise Carlsberg se diversifie et propose désormais à sa clientèle masculine une gamme de produits d’hygiène à la bière[/quote]

carlsberg

Le groupe Carlsberg, qui détient 8% du marché mondial de la bière, serait-il en train de lorgner sur le marché de l’hygiène et de la beauté ? En tout cas, la marque de boissons a décidé de décliner ses produits sous la forme de shampoings, de revitalisants et de crèmes pour le corps. Le tout, à base de bière, évidemment. Une nouvelle innovation dans un monde de la bière qui bouge.

« Des études ont prouvé que la bière est bénéfique pour la peau et les cheveux. » Fort de ce constat, le directeur média international de Carlsberg, Jim Daniell, tente de persuader les consommateurs de la bière conçue par le groupe danois qu’il est désormais possible de se laver avec des produits à base de Carlsberg, en partenariat avec la société danoise Urtegaarden.

Un demi-litre de bière lyophilisée dans chaque flacon

Et n’y voyez pas qu’un simple marketing reposant sur le nom de la célèbre marque, car les produits proposés par la firme danoise contiennent bel et bien leur produit phare : chaque bouteille de shampoing de 250 ml renferme, par exemple, un demi-litre de bière Carlsberg lyophilisée.

C’est sur son site internet que Carlsberg commercialise donc sa gamme de produits d’hygiène pour hommes : du shampooing, de l’après-shampooing ou encore du lait pour le corps. La bière contenue dans chaque façon a été lyophilisée et la poudre ainsi obtenue est mélangée à des ingrédients naturels afin de créer une ligne de produits originaux » indique Eric Lund, maître-brasseur pour la marque, qui assure que la vitamine B et le silicium contenus dans la bière « sont tous les deux bons pour la peau et les cheveux. »

Beauté : Se laver à la bière Carlsberg (ici)

FOLLOW US ON:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Rate This Article: