Page d'accueilA la UneLes burgers ont la cote dans les restaurants français

Les burgers ont la cote dans les restaurants français

Le chiffre d'affaires des burgers en progression.

Selon un cabinet de conseil, le burger est devenu le produit star de la restauration : 1,2 milliard de burgers ont été vendu l’an dernier rien qu’en France.

Trois restaurants sur quatre proposent, dans leur carte, des burgers, indique l’AFP citée par TV5. Selon le cabinet Gira Conseil, rien qu’en 2015, près de 1,2 milliard de ces sandwiches auraient été vendus dans les différents établissements de l’Hexagone. Un véritable effet de mode, puisque les ventes n’ont cessé de progresser depuis le début des années 2000. « On constate qu’en 15 ans, le nombre de sandwichs vendus à été multiplié par trois quand celui du burger a été multiplié par 13 », indique Bernard Boutboul, directeur du cabinet à l’origine de l’étude, qui assure que « c’est énorme. » Gira Conseil a mené l’enquête auprès de 500 restaurant dans treize régions françaises.

Le burger, produit leader de la restauration

Et le burger attire aussi bien la restauration rapide que les établissements gastronomiques. Le cabinet de conseil a mené son étude dans tous les circuits de vente, prenant en compte autant les brasseries que les restaurants à thème ou l’hôtellerie. Gira Conseil a également réalisé une cartographie des prix en fonction des zones. Bien évidemment, c’est à Paris que les tarifs des burgers sont les plus élevés — un peu plus de 13 euros —, bien loin du Centre-Val-de-Loire, où le sandwich ne dépasse pas les 10,80 euros en moyenne. La moyenne nationale, elle, se situe aux alentours de 11,58 euros. Un tarif « assez haut car le burger de base, en restauration rapide, est presque deux fois moins cher », ajoute Bernard Boutboul.

Mais que ce soit dans un fast-food ou dans un restaurant gastronomique, le succès est le même pour cette tranche de viande placée entre deux morceaux de pain. Et ce n’est pas nouveau. Ce « phénomène burger » dure depuis cinq ans, indique Corinne Ménégaux, directrice du salon EquipHotel, qui précise que ce succès commercial « ne se tasse pas, car c’est un produit qui a su se renouveler, avec différentes recettes. » Le burger est également, ajoute la directrice, « symbolique d’un changement de consommation. » Les restaurateurs l’ont compris : chez huit patrons d’établissement sur dix vendant des burgers, ces derniers sont devenus « le plat leader, devant le steak frites », décrit le patron de Gira Conseil.

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

magali.monceau@industrie-agroalimentaire.com

Magali Monceau, titulaire d’un Master en Biologie et Santé – Nutrition Humaine et développement de l’Aliment Santé -, elle est responsable qualité pour un laboratoire à Nantes et chroniqueuse également pour le site IAA.

Noter cet article: