Page d'accueilA la UneBoycott du Nutella : la nouvelle arme de Ségolène Royal

Boycott du Nutella : la nouvelle arme de Ségolène Royal

nutella

[quote]Environnement. La ministre française de l’Ecologie, Ségolène Royal, appelle au boycott du Nutella, responsable selon elle de la déforestation.[/quote]

nutella

La déforestation, conséquence néfastes de la consommation de Nutella selon elle, a poussé la ministre française de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, Ségolène Royal, à sonner la charge contre la célèbre pâte à tartiner, vendue à hauteur de 84 000 tonnes par an en France – soit 26 % de la consommation mondiale – et qui provoque, selon la ministre, « des dégâts considérables. » Cette dernière appelle, à demi-mots, au boycott du Nutella. En effet, rappelle Ségolène Royal, dans le Nutella, « c’est l’huile de palme qui a remplacé les arbres. » Et pour la ministre, « il faut replanter massivement des arbres, parce qu’il y a eu une déforestation massive qui entraîne aussi du réchauffement climatique. »

Ferrero assure que son huile de palme est « durable »

Outre la déforestation, la pâte à tartiner produite par Ferrero est également accusée de favoriser l’obésité. Si bien que, à en 2011, la Commission des Affaires sociales du Sénat avait adopté un amendement au projet de budget de la Sécurité sociale. Celui-ci visait à augmenter la taxe sur l’huile de palme de… 300 %. Finalement, le gouvernement Ayrault était revenu sur cette taxe et l’avait annulée en 2013 suite aux promesses de Ferrero et de cinq autres entreprises, dont Nestlé et Unilever, de produire une « huile de palme durable. »

Conscient de la mauvaise publicité initiée par la ministre française, Ferrero – qui connaissait déjà une pénurie de noisettes – n’a d’ailleurs pas tardé à réagir, se disant notamment « tout à fait conscient des enjeux environnementaux » dont a parlé Ségolène Royal. Mais, précisent les producteurs du Nutella, Ferrero a « pris de nombreux engagements notamment concernant son approvisionnement en huile de palme », ajoutant que « la culture du palmier à huile peut aller de pair avec le respect de l’environnement et des populations. »

Ségolène Royal appelle à boycotter le Nutella pour lutter contre la déforestation (ici)

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Noter cet article: