Page d'accueilActualitésConsoAllergies alimentaires et étiquetage : vers plus de transparence

Allergies alimentaires et étiquetage : vers plus de transparence

allergènes-alimentaires

[quote]Etiquetage : ces dernières années, les allergies alimentaires ont enregistré une progression importante. Elles concernent 8% des enfants selon l’Agence française de sécurité des aliments (Afssa). De ce fait, une nouvelle mesure relative à «l’information des consommateurs sur les allergènes et les denrées alimentaires non préemballées» vient d’être publiée au Journal Officiel en France.[/quote]

allergènes-alimentaires

Une nouvelle loi d’étiquetage sur la mention de la présence d’allergènes

Il s’agit du décret n°2015-447 du 17 avril 2015 inspiré du texte européen. Cette nouvelle mesure entre en vigueur le 1er juillet 2015. Ainsi, la présence d’allergènes sur les produits alimentaires emballés ou non devra être indiquée d’une manière claire.

La présence des allergènes désormais signalée

Selon Carole Delga, la secrétaire d’Etat en charge du dossier, cette nouvelle mesure permet aux consommateurs de «choisir, en connaissance de cause, les aliments qui leur conviennent et, le cas échéant, écarter ceux qui ne correspondent pas à leur régime alimentaire». En effet, 14 allergènes sont concernés par cette loi : gluten, lait, œufs, arachides, soja, crustacés, poissons (hormis les gélatines de poissons), fruits à coque, céleri, moutarde, graines de sésame, sulfite (à partir d’une certaine concentration), lupin et mollusques.

En ce qui concerne les aliments emballés, la présence des allergènes doit être indiquée sur l’étiquetage. Pour les produits alimentaires non emballés «servis dans les cantines, restaurants ou à la coupe dans les traiteurs rayons des supermarchés», l’information doit être fournie «sous forme écrite, de façon lisible et visible des lieux où est admis le public».

Un document à ce sujet doit être régulièrement mis à jour. Quant aux produits destinés à la « consommation immédiate », la présence des allergènes doit être mentionnée «à proximité immédiate de l’aliment».

La nouvelle loi relative à la présence des allergènes dans les produits alimentaires (ici)

Les articles dans la même thématique

SUIVEZ-NOUS SUR:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Noter cet article: