HomeInnovation AgroalimentaireAlimentaria 2016 dresse les tendances agroalimentaires

Alimentaria 2016 dresse les tendances agroalimentaires

Innovation. La 40e édition du salon international de la nourriture et des boissons, Alimentaria 2016, s’est déroulée du 25 au 28 avril dernier à Barcelone. Une édition très réussie.

Pendant quatre jours, l’événement était tourné principalement autour de l’innovation et des tendances de l’internationalisation des produits alimentaires. Alimentaria est un véritable centre d’affaires internationales pour tous les professionnels de l’alimentation et l’industrie des boissons. Près de 11 200 réunions entre acheteurs et exposants y ont eu lieu. Les organisateurs du salon ont doublé d’efforts pour attirer les visiteurs et potentiels acheteurs, notamment en provenance de l’Asie, de l’Europe des Etats-Unis et de l’Amérique latine.

300 nouveaux produits d’avenir

Organisé dans la Fira Gran Via de Barcelone, l’Alimentaria 2016 a réuni 4 000 exposants de 78 pays, ce qui a permis aux participants de s’ouvrir sur d’autres marchés internationaux : les stands représentaient l’Europe (France, Italie, Royaume-Uni, Portugal et Pays-Bas), les Etats-Unis, lu Mexique, le Chili, la Colombie, le Pérou, mais également le Japon, la Chine, Hong Kong et le Moyen-Orient. « Cette année a été une étape très importante dans la projection extérieure pour atteindre des marchés clés pour l’avenir de l’industrie alimentaire, en particulier pour les produits tels que le vin, l’huile ou de la viande », commente ainsi Antoni Valls, le PDG d’Alimentaria Exhibitions.

Pour prôner l’innovation dans l’industrie agroalimentaire et montrer son importance pour l’avenir du secteur, le salon a présenté 300 nouveaux produits comme le vermouth écologique, des saucisses végétariennes ou des pâtisseries avec des algues. Et dix entreprises ont été récompensées par un des prix Innoval, dont Nestlé et Bodegas Sanviver.

FOLLOW US ON:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Rate This Article: