HomeA la UneAffaire Lactalis : un scandale international dont il faut déterminer les responsabilités

Affaire Lactalis : un scandale international dont il faut déterminer les responsabilités

L’affaire Lactalis, plus d’un mois après avoir débuté, continue à faire parler d’elle. Les enseignes sont notamment accusées d’avoir sciemment vendu du lait contaminé malgré le danger.

Il y a quelques jours, l’Etat se dégageait de toute responsabilité dans ce scandale. Début décembre, l’affaire Lactalis éclate. Lors d’auto-contrôles réalisés en août et novembre dans son usine de Craon, Lactalis détecte la présence de salmonelle. Le lait infantile du premier groupe laitier de France est alors rappelé. Trop tard : certains distributeurs continuent, à l’époque, de vendre des produits potentiellement contaminés, et ce pendant plusieurs semaines. La question de la responsabilité se pose alors, tandis que des nourrissons — 37 bébés en tout — ont effectivement été contaminés par la bactérie. Emmanuel Besnier, PDG de Lactalis, affirme alors qu’« il n’y a pas eu de manquements de (sa) part sur les procédures. » Accusé par Le Canard Enchaîné d’avoir été négligeant, l’Etat affirme lui aussi être irréprochable.

Si 12 millions de boîtes ont bien été rappelées dans 83 pays, le scandale prend une nouvelle ampleur lorsque plusieurs enseignes affirment avoir vendu le produit contaminé. Leclerc est la première enseigne à dégainer, le 9 janvier dernier. Système U, Cora ou  Carrefour suivent. Auchan, qui assure que des boîtes ont échappé à la vigilance de ses équipes, aussi.

Dimanche, le patron de Lactalis a promis d’indemniser « toutes les familles qui ont subi un préjudice. » Mais l’Association des familles de victimes, qui va être reçue à Bercy ce lundi, demande surtout des explications du géant de l’agroalimentaire. « L’indemnisation n’était pas la réponse que l’on attendait, on essaie d’acheter notre silence », assure le président de l’association. L’Etat promet une enquête conséquente, pour « mise en danger de la vie d’autrui. »

Les articles dans la même thématique

FOLLOW US ON:

christine.loran@industrie-agroalimentaire.com

Christine Loran, diplômée en Microbiologie dans les industries agro-alimentaires à l’Université de Aix-Marseille et passionnée d’innovation agroalimentaire, écrit régulièrement pour le compte du site IAA.

Rate This Article: